L’immobilier est un domaine très important qui est présent dans tous les pays du monde, la demande de celui-ci peut varier selon les emplacements, par exemple on peut remarquer que les villes les plus actives ont plus de locataires ou de propriétaires de biens immobiliers, et ce à cause de la présence de zones touristiques, des écoles à proximités, sans oublier un grand nombre de choix concernant les transports en commun. Dans le but d’augmenter l’activité locative dans des zones où celles-ci est en baisse, l’état français à instaurer la loi Pinel précisément dans ces endroits stratégiques en offrant des avantages qui pourront intéresser n’importe quelle personne voulant investir dans la location d’immobilier. Découvrez quelles sont les zones concernées par cette loi !

En quoi consiste la loi Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif qui sert à renforcer l’activité locatives dans des zones où celle-ci est faible. Elle à aidé beaucoup d’investisseurs à se lancer dans des projets qui paraissait impossible sans la présence de celle-ci, elle contribue à diminuer les impôts fortement, et ce en suivant la présence de plusieurs conditions comme l’état neuf du bien immobilier et la zone géographique où se situe ce dernier. Pour calculer la réduction des impôts, il suffit de multiplier le prix d’achat par le taux de réduction attribué, ce dernier varie selon la durée de la mise en location, par exemple un immeuble dont l’activité locative est de 6 ans bénéficie d’une réduction de 12%, si c’est un engagement dure plus longtemps ce taux sera logiquement plus élevé, les engagements de 12 ans bénéficie donc de 21% de réductions. Ce qui fait de grandes économies pour un investissement à long terme, c’est pour cela qu’après l’apparition de cette loi l’activité locative à nettement augmentée dans ces zones précises.

Il est important de savoir que les loyers présents dans les biens immobiliers soumis à la loi Pinel possèdent une limite bien précise, de ce fait ce dispositif n’encourage pas que les investisseurs, mais aussi les locataires à choisir ces zones pour une des baisses de loyers.

Quelles sont les zones qui sont soumises à la loi Pinel ?

L’état français à partager son pays intelligemment en précisant les zones les plus susceptibles de bénéficier de la loi Pinel, cette dernière est utiliser comme un moyen d’aide pour le locataire et le propriétaire et évidement pour l’amélioration de l’économie française. Les zones ont été nommées avec des lettres alphabétiques, chacune de ces dernières regroupe un nombre de commune bien précis. Il est également intéressant de savoir que ces lettres sont classées en commençant par les zones qui ont plus besoin de cette loi, c’est à dire que les premières englobent des commune ou l’activité locative est très faible, puis cette dernière augmente avec la succession des autres lettres. Les zones qui sont soumises à la loi Pinel sont :

  • La zone A bis;
  • la zone A;
  • la zone B1;
  • la zone B2;
  • la zone C.

La première zone est celle qui a besoin le plus de l’application de cette loi, celle-ci est composée par la ville de paris et ces alentours qui sont constituées de plus de 75 communes dont fait partis celles de Seine-Saint-Denis, il ne faut pas oublier que cette zone comprend également les communes d’Île-de-France. La deuxième zone quant à elle englobe un grand nombre de grandes villes comme Marseille et Lyon ainsi que des communes qui se situe à Paris mais qui ne correspondent pas à la zone précédente. Passons maintenant à la zone B1 qui est constituée de beaucoup d’agglomération où les conditions ne sont pas favorables pour une activité locative, par exemple celles située en Outre-Mer. La zone suivante est caractérisée par des agglomération se trouvant dans les trois zones précédentes. Enfin la dernière zone comprend les communes qui restes et qui ne se trouvent pas dans les zones précédentes.

Il est important de savoir que les deux dernières zones B2 et C ne sont plus soumises à la loi Pinel depuis 2020.

Qui peut bénéficier de la loi Pinel ?

Pour bénéficier des avantages de la loi Pinel, il faut avoir en sa possession un bien immobilier récemment construit où acheter, respecter un engagement minimum de 6 ans de location, ne pas dépasser une certaine limite dans les tarifs du loyer, sans oublier de choisir des zones soumises à cette loi.

Pour conclure, acheter des maisons soumises à la loi Pinel est une initiative intéressante pour un investissement à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *