Les investissements dans l’immobilier sont les plus courant aujourd’hui, que ça soit pour revendre après avec un prix bien plus élevé ce qui n’est pas une méthode sûre car elle est basée en grande partie sur la chance, ou pour une activité locative plus sûre avec un rendement régulier. Concernant cette dernière, un grand nombre de zones en France sont soumises à la loi Pinel pour pratiquer cette activité, ce dispositif améliore grandement l’offre et la demande en immobilier et de ce fait donne un coup de fouet à l’économie nationale. Avant de s’engager dans cette décision la plupart des investisseurs s’interrogent sur la méthode par la quelle simuler son investissement pour savoir si il vaut le coup ou pas. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les simulations de la loi Pinel !

Que doit-on savoir sur la loi Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif mis en place par l’état français pour booster les zones avec une activités immobilière et locative assez faible et ce, en réduisant les taux d’impôts annuelles pour les propriétaires de ces biens immobiliers. Pour que cette loi reste valide, il existe certaines conditions précises qu’il faut absolument respecter qui sont :

  • La situation géographique du bien immobilier;
  • la limite imposée par cette loi lors de l’achat du logement;
  • le loyer qui ne doit pas dépasser un seuil maximal;
  • les biens immobiliers doivent être en règles.

Le premier point met en évidence que la loi Pinel est valable que dans certaine zone spécifique comme par exemple les zone A bis et B1, ces dernières contiennent des agglomérations qui ont besoin de ce coup de pouce. Passons maintenant à la deuxième condition qui consiste à ne pas dépasser deux limites d’argent lors de l’achat d’un bien immobilier, la première est liée à la superficie et son principe est simple à respecter, il consiste à ne pas dépasser un montant de 5500 euros pour chaque mètre carré qu’occupe le logement, pour ce il suffit de diviser le prix de celui-ci sur sa superficie total, la seconde limite quant à elle correspond à un seuil de 300 000 euros à ne pas dépasser lors de l’achat de la maison. Il est important de savoir que la première limite est prioritaire à la seconde. Le point suivant met en lumière le fait que cette loi ne permet pas de dépasser un certain seuil dans les tarifs du loyer, ce qui plait beaucoup au locataire au contraire des propriétaires. Enfin les maisons doivent être en règle du point de vue de sécurité, équipements et isolation thermique en suivant des normes bien précises.

Comment savoir si un investissement Pinel est intéressant ?

Pour savoir si on doit investir ou pas dans des biens immobiliers qui sont soumis à la loi Pinel, il faut bien analyser cette initiative en gardant en tête principalement d’un côté le coût de cet investissement, en calculant l’achat du logement additionner aux autres taxes et frais divers comme les honoraires du notaire, de l’autre le futur rendement des locataires qui doit être supérieur au coup de l’investissement pour dire que cette affaire est rentable. C’est pour cela qu’il faut faire des calcules, ou plus simple des simulations en utilisant des sites spéciaux.

Comment réaliser des simulations sur les investissements immobiliers liés à la loi Pinel ?

Il est important de réaliser des simulations pour s’assurer de la rentabilité d’un investissement, pour faire cette opération il suffit d’être muni d’un ordinateur, ou d’un smartphone et d’une connexion internet. D’abord on doit se rendre sur le site meilleurtaux.com, ensuite il faut remplir un champ d’information qui est composé de beaucoup de cases comme : le code postal du logement qui nous intéresse, sa situation géographique, la superficie qu’il occupe, le montant du loyer, le prix de l’achat, etc…. Après avoir rempli toutes les cases, le simulateur va calculer et donner un bilan, si ce dernier est intéressant on peut investir, sinon il vaut mieux chercher un autre bien immobilier plus intéressant, ainsi le simulateur Pinel peut permettre de minimiser un maximum les erreurs de calculs et le temps pour cette opération est réduit en quelques minutes.

Pour conclure, il est primordial de simuler son investissement lié à l’application de la loi Pinel pour pouvoir prendre la bonne décision et ne pas regretter après un engagement de 6 ans au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *