Les professions libérales, les artisans, mais aussi les entrepreneurs ont régulièrement nécessité de demander un ou de nombreux prêts à la fois, et cela dans le but de financer leurs entreprises et les frais qui y sont liés (achat de fournitures, de matières premières…etc.), mais accumuler les crédits et les charges liées à la profession peut être source de déséquilibre, néanmoins il est possible aujourd'hui de régler ce problème en rendant votre dette unique. Durant cette opération, plusieurs points sont réajustés, à savoir les modalités de remboursement mais aussi la possibilité de rachat de dettes ou de crédits. Vous êtes vous-même concerné par cette question ? vous voulez regrouper vos dettes pour les racheter ? Laissez-nous vous en dire un peu plus à ce sujet.

Racheter des dettes professionnelles

Il s'agit d'une opération financière qui consiste à regrouper toutes vos dettes pour les rendre unique (une seule dette). Cette opération offre la possibilité de rééchelonner la durée de votre remboursement, mais également d'avoir une mensualité moins élevée.

Racheter des dettes professionnelles

Vous avez deux choix en tant d'entrepreneur, vous pouvez soit regrouper toutes vos dettes, personnelles et professionnelles pour n'en faire qu'une, mais vous pouvez aussi ne rassembler que vos dettes liées à votre entreprise et engendrées par son activité. Vous pouvez également dédier un montant précis à un projet professionnel. 

Il existe deux opérations selon la législation : 

  • Regrouper des prêts liés à l'immobilier ;
  • regrouper des prêts liés à la consommation.

Les professionnels concernés par le rachat de dette

Quand on parle de rassemblements de dettes s'agissant des professionnels, on concerne dans le propos les entrepreneurs suivant :

  • Les commerçants et les artisans ;
  • les professions libérales (avocats, médecins…etc.) ;
  • les PDG d'entreprises ;
  • les rentiers
  • la Société Civile Immobilière
  • les auto-entrepreneurs

Il n'est permis qu'à ces types de personnes de faire une demande de rachat de crédit. Que ce soit des dettes personnelles ou des dettes professionnelles.

Quels sont les crédits concernés et est-il possible de les négocier ?

Pour répondre à cette première question, il est nécessaire de faire une analyse beaucoup plus scrupuleuse que sur les emprunteurs classiques, à savoir les salariés et les retraités. Déjà, comme vu précédemment, un entrepreneur peut faire deux sortes de prêts, des crédits professionnels servant les besoins de l'entreprise et son financement, ou des crédits personnels servant à financer des projets de la même nature. Il n'existe aujourd'hui pas beaucoup de banques qui permettent aux entrepreneurs d'accumuler des dettes à leur profit, et les quelques établissements qui acceptent cela exigent une étude complète des trois derniers bilans, déclarations RSI ou 2035, ainsi que les comptes résultats. Il est aussi possible d'y ajouter des crédits professionnels liés au bon fonctionnement de l'entreprise.

Racheter des dettes professionnelles

Mais parfois, il arrive que la capacité de remboursement d'un entrepreneur ou de son entreprise diminue, dans cette situation, il est tout à fait envisageable de négocier sa dette pour pouvoir profiter d'une mise à jour et d'un réajustement de conditions de remboursement. Mais cette possibilité n'est applicable qu'en cas d'une dette immobilière ou d'une dette liée à la consommation de l'entreprise, et cela seulement, si une clause à sujet a été incluse dans le contrat de base. 

Il est donc très recommandé de revoir votre contrat que vous avez signé avec votre banque pour vérifier la présence ou pas de cette clause, il est également fortement conseillé d'en discuter avec son banquier. Mais rassurez-vous, même si vous ne pouvez pas négocier votre crédit, il vous sera tout de même possible de rediscuter des modalités de remboursement durant votre condensation de dettes.

En somme, il est tout à fait possible de négocier et de rassembler ses crédits en tant qu'entrepreneur, il faut juste veiller à inclure cette clause dans votre contrat d'emprunt bancaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *