Jeune actif ou étudiant, il est parfois difficile d’investir son argent en étant jeune. Toutefois, cela ne signifie en aucun cas que le placement d’argent et l’investissement sont réservés exclusivement aux personnes déjà ancrées dans la vie professionnelle. En effet, plusieurs solutions existent pour faire face à un investissement avec un apport minimal et constituer ainsi une épargne solide pour le futur. Dans cet article, on vous présente tout ce qu’il faut savoir pour investir son argent en étant jeune !

Que faut-il savoir avant d’investir son argent en étant jeune ?

Avant de penser à réaliser un placement d’argent et penser à son avenir, il est nécessaire de commencer par apprendre à gérer son patrimoine comme il se doit. Bien que cette première étape puisse paraître plutôt longue, elle est toutefois cruciale pour la suite du projet ! Dans un premier temps, il est nécessaire de se concentrer sur l’organisation des différents placements. Par exemple, il est judicieux de penser à remplir son livret en étant jeune afin de disposer d’un fond de précaution en cas de la survenue d’un problème. Par la suite, il est important de ne pas se lancer à l’aveugle. En effet, pour un premier investissement, il est indispensable de veiller à ne prendre aucun risque et constituer ainsi une augmentation de la culture financière en accumulant diverses connaissances. investir son argent jeune

Pour ce faire, il est possible de :

  • Lire différents livres, blogs, forums et discussion ;
  • s’inscrire à des formations accélérées ;
  • solliciter l’expérience d’un mentor afin de s’enrichir de son expérience dans le domaine.

Enfin, déterminer la motivation exacte de ce gain financier est nécessaire à la réalisation d’un investissement à la hauteur. Cette motivation en question vous permettra d’avancer face à chaque difficulté rencontrée.

Comment peut-on investir son argent quand on est jeune ?

 Afin de créer un fond par le biais d’un investissement ou d’un placement d’argent en étant jeune, voici les solutions à envisager :

  • Investir dans les livrets bancaires adaptés aux jeunes
  • Investir dans un PEL pour un futur achat immobilier
  • Investir dans les SCPI 

Investir dans les livrets bancaires

Sans aucun frais d’ouverture ou frais de gestion facturé, les livrets bancaires sont sans aucun doute l’un des principaux atouts pour réaliser une épargne sans risque, même avec un faible revenu. Bien que l’argent soit disponible à tout moment, cette absence de risque est taxée par une faible rentabilité des livrets bancaires. De ce fait, un livret d’épargne jeune bénéficie d’un taux de rentabilité variant entre 0,75 et 2 % .Enfin, les livrets bancaires sont une excellente opportunité d’investissement et de création d’épargne à court terme avec une grande disponibilité mais une rémunération faible.

Investir dans un PEL

Idéal pour les jeunes souhaitant mettre de côté un revenu mensuel, l’investissement en PEL ou Plan Epargne Logement est disponible avec un ticket d’entrée à 225 euros ainsi qu’un versement mensuel minimal de 45 euros. Aujourd’hui, en raison de la baisse significative du taux d’intérêt, l’investissement en PEL est beaucoup moins rémunérateur que celui d’un livret bancaire.

Enfin, l’investissement en PEL présente l’avantage majeur de pouvoir bénéficier d’un taux d’emprunt immobilier fixé à un taux de 2,20 % contre un montant maximal de 92 000 euros.

Investir dans les SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier permettent aux jeunes investisseurs de procéder à l’acquisition d’un patrimoine immobilier sans avoir à effectuer un placement de sommes significatives. A partir de 2016, le taux de rendement a été fixé à  4,7%

Enfin, l’investissement en société civile de placement immobilier est envisageable sur le long terme. Toutefois, le capital investi n’est en aucun cas garanti car il s’agit d’un placement immobilier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *