Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les impôts ont toujours représenté la bête noire des foyers, et des entreprises en tout genre. Les taxes sont très élevées et cela n’est pas pour aider les demeures aux revenus moyens ou faibles. Cependant on peut avoir recours à une déduction fiscale, des conditions sont notamment émises afin d’en bénéficier. Les professions libérales ne sont pas en reste, car elles aussi peuvent avoir une déduction fiscale des impôts. Nous allons aborder ici, dans cet article  le thème de la déduction fiscale LLD en ce qui concerne les professions libérales. Qui peut essentiellement en bénéficier ? Pourquoi et comment ?

Qu’entend-on par déduction fiscale ?

La réduction fiscale concerne une réduction, qui aura lieu avant le calcul des impôts, il ne faudra pas confondre donc avec une réduction des impôts qui a lieu après le calcul de ces derniers.

Ce  décompte se fait donc soit :

  • A partir d’un revenu global ;
  • A partir de frais réels;
  • A partir d’un revenu qui est catégoriel.réduction fiscale LLD

Pour le premier cas, on peut prendre pour exemple, une pension que le père de famille verse à ses enfants, ou à son ex-conjointe. Quand au second cas, nous pourrons le comparer à des frais d’ordre professionnel qui eux, auront été déduits du salaire ou alors des traitements  avant le calcul de l’imposition. Quand aux frais réels ils concernent entre autres, les dépenses liées au chemin effectué pour aller à son travail ou pour  ses repas.

Il est utile de dire que tout ticket peut-être demandé afin de procéder aux déductions fiscales. Ce concept a pour but de faire payer moins d’impôts aux personnes et aux entreprises.

Son calcul ne se fait pas à la légère car il va dépendre du taux (ou tranche) marginale de l’imposition, appelé TMI. Il faut savoir que ce taux est fiscalisé sur tout revenu additionnel. Chaque année, on évalue ce taux.

Dans la déduction fiscale, ce qui est pris en compte, ce sont juste les dépenses et tout ce qui est frais engagés, pour l’assentiment d’une possible déduction.

En d’autres termes plus simples, des revenus seront déduits bien avant de passer au système de calcul des impôts. Il n’y a pas donc, de réduction directe d’impôts.

Plusieurs moyens sont disponibles afin d’obtenir des déductions fiscales

Comment peut-on bénéficier de la réduction fiscale LLD pour les professions libérales ?

La LDD signifie location longue durée, qui est différente de la LOA qui est la location option d’achat (leasing).

Pour les professionnels libéraux, il arrive que parfois, ils aient besoin d’une voiture de type utilitaire de location pour leurs déplacements. C’est là qu’entre en compte le LDD. La voiture sera louée sur une longue durée qui peut varier de 24-36 voire 60 mois.

En matière de fiscalité, ces amorcements ne seront pas déduits, par contre, en frais réels, la somme allouée au loueur de la voiture le sera.

En ce qui concerne les voitures de tourisme sujettes au LDD, certains critères seront pris en compte à savoir :

  • Les émissions de gaz de CO2 ;réduction fiscale LLD
  • La date d’immatriculation de la voiture.

La déduction sera ici plafonnée à la fraction du prix de la voiture qui ne devra pas dépasser un certain plafond (environ 18000 euros pour une voiture dite propre et 9900 euros pour une voiture polluante).

Si le plafond est dépassé, dans ce cas la déduction sur la somme du loyer de la voiture ne sera pas effective. Il est important de savoir que tous les services en plus souscrits auprès de l’entreprise de location des véhicules, comme les réparations, l’assurance, le carburant auprès de la société de location, l’entretien, l’assistance, facturées avec le loyer habituel, sont alors déductibles et cela sans limitation.

Le système LDD est encouragé car cela va pousser plus de personnes à louer des voitures propres.

Laissez un commentaire