Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Plan d'épargne en actions ou compte titres, ce sont des termes apprivoisés par les connaisseurs en investissement, en achat d’actions et en bourses seulement, donc ne soyez pas étonné de vous sentir étranger. En particulier dans le cas où les valeurs de bourses seraient en flèche, toutes les questions et les interrogations qui hantent les pensées et les bouches des amateurs du domaine se rapportent à ces deux notions et aux exonérations. Par conséquent, quel compte choisir pour effectuer l’achat de vos actions ? On répond à toutes vos questions.

Achat d’actions par le biais des banques et des fonds d'investissement

Si vous n'êtes pas un adepte de la technologie, alors vous ne serez sûrement pas intéressé par l’achat d’actions en ligne via les brokers. Dans ce cas-là, il est possible, d’opter par la méthode classique en passant par les banques et les fonds d’investissement, où vous pourrez ouvrir un compte et choisir une enveloppe fiscale proposée parmi les suivantes :

  • plan d’épargne en actions (PEA) ;

  • compte titres ;

  • PEA – PME ;

  • assurance-vie.

Achat d’actions avec le PEA

Selon la loi en vigueur, il est possible pour chaque personne de posséder un compte de plan d'épargne en actions seulement, dont le montant déposé ne pourra en aucun cas dépasser les cent cinquante mille euros. Le PEA ainsi que le PEA-PME sont tous deux des outils d’acquisition d'action à zonage limité. En d’autres mots, leur champ d’action ne dépasse pas les bourses de l'Union européenne. Une fois cinq ans passés après la détention du compte PEA, il vous est désormais possible de ne plus payer de taxes sur revenus, ce qui est d’ailleurs attrayant par rapport à cette option.

Achat d’actions en compte titres

Si vous souhaitez élargir votre zone d’action, il vous est possible de choisir une autre possibilité que le compte PEA, en effet, le compte titres ordinaires (CTO) possède un horizon beaucoup plus vague, loin d'être limité aux bourses européennes seulement, il vous est également possible de vous emparer d’une partie du capital des entreprises mondiales.

Comparaison entre le PEA et CTO

Malgré le fait incontestable que tous deux sont des outils d’opération au même titre, qui est celui d’achat d’action et d'investissement, il serait plus exact de mentionner certains points communs et différences qui existent entre les deux, pour vous aider à mieux choisir :

  • le rendement : tous deux possèdent approximativement un taux de rendement similairement élevé ;

  • la sécurité : il n’existe pas de sécurité en investissement, l'achat d’actions est égal à prise de risques quel que soit le moyen ou l’outil utilisé ;

  • la souplesse : le CTO prend les devants cette fois, en effet, il n’existe pas de seuil maximum ou de plafond par rapport aux montants déposés sur le compte, en plus de la possibilité de récupération sans pénalité ;

  • la zone d’action : une fois de plus, c’est le CTO qui a l’avantage sur le PEA, vu que ce dernier possède un champ limité en Europe seulement ;

  • la fiscalité : cette fois, c’est le PEA qui a un coup d’avance, puisque les prélèvements sociaux et fiscaux ne sont payés que lors des retraits et gratuitement lors de l’encaissement ;

  • la transmission : le CTO possède l’avantage de possibilité de sa transmission en héritage sans payer de frais fiscaux.

comparaison pea cto

Pour l’achat d’un capital à imposition allégée, il est primordial de faire le bon choix concernant le compte relatif à vos investissements. Il est nécessaire de savoir que le PEA et le CTO sont tout à fait complémentaires, sans pour autant être identiques.

Laissez un commentaire