Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Si tout le monde connait l’assurance personnelle et professionnelle, il n’en est pas de même pour l’assurance d’entreprise. L’assurance consiste à se protéger ou se prémunir contre tout dégât ou accident qui pourrait survenir. L’assurance peut concerner un bien comme la maison, ou la voiture et peut concerner également la personne, comme l’assurance-vie ou maladie. Le système de l’assurance, fonctionne selon les cotisations des assurés. Chaque cotisation permet d’indemniser d’autres assurés, c’est un cycle qui tourne. On peut se référer pour ce système à une notion de solidarité qui gère les risques en tous genres. Voyons comment cela se passe avec les entreprises.

En quoi consiste l’assurance d’une entreprise ?

Les entreprises ne sont pas en reste et doivent elles aussi se plier à certaines assurances. Mais lesquelles et pourquoi ?
L’entreprise est une société de fabrication de biens ou  de prestations de services à l’intention d’un groupe de clients. L’entreprise est une unité économique qui possède son autonomie juridique.
Cette firme est obligée de souscrire à certaines assurances comme :

  • L’assurance concernant les biens ;
  • L’assurance concernant l’activité de la firme  ;
  • L’assurance de l'homme clé ;Assurance entreprise
  • Et enfin l’assurance de personnes (employés).

Pour l’assurance des biens, cela est relatif au matériel dans son ensemble, comme le matériel informatique, les véhicules utilitaires, le matériel et outils de production, les bâtiments, le stock. Pour l’assurance de l’activité, cela a un rapport avec tous les dommages qui peuvent entrainer une certaine responsabilité juridique, civile etc.…
Quand à l’assurance de personnes, cela concerne directement les employés et responsables de l’entreprise, comme l’assurance maladie, l’assurance chômage, la retraite, les déplacements dans le cadre du travail et le régime de prévoyance.
Pour l’assurance homme clé, cela consiste à couvrir une personne clé dans l’entreprise, un haut dirigeant, son absence peut nuire au bon fonctionnement de la firme.
On pourra ajouter aussi d’autres assurances indispensables comme, l’assurance perte d’exploitation, l’assurance décennale, et l‘assurance responsabilité civile professionnelle.
Il est à noter que lorsque l’entreprise fait une assurance de groupe en faveur des employés elle peut être soumise à une déduction fiscale.
Des autres petites assurances existent aussi pour les entreprises, comme assurer des biens confiés à la firme en vue d’une réparation, ou bien assurer un bien, qui peut être endommagé lors de sa livraison  chez le client.
Nous ne citerons que ceux-ci parmi beaucoup d’autres.

Quel est le tarif d’une assurance d’entreprise ?

Beaucoup d’entreprises ne sont pas assurées lors de leur lancement à cause des coûts faramineux de ces dernières. En effet et comme nous en avons parlé plus haut, certaines assurances sont obligatoires et prioritaires par rapport à d’autres.
Lorsqu’une entreprise débute, elle n’a parfois pas les moyens d’y souscrire, et le fait plus tard, dès que les rentrées d’argent se feront sentir.Assurance entreprise
Pour les tarifs, chaque entreprise choisira pour quelle assurance elle cotisera, plus le nombre d’assurances sera élevé et plus le prix le sera aussi. Beaucoup d’assureurs choisissent d’assurer une entreprise selon ses besoins impérieux. Des formules sont ainsi proposées.
Le tarif professionnel est calculé selon :

  • Les données concernant l’entreprise ;
  • Les garanties d’assurance de la firme ;
  • Le plafond de remboursement lors d'un sinistre .

Le chiffre d’affaires est un élément très important dans la souscription à une assurance pour entreprise. Un devis est nécessaire pour donner un chiffre exact de votre cotisation annuelle.
On peut cependant vous donner un prix approximatif donné à titre indicatif pour une assurance minimum pour entreprise :

 L’assurance pour la responsabilité civile  coûtera 100 euros par an, l’assurance pour la protection juridique environ100 euros par an. La complémentaire santé ,200 euros par an. Pour l'assurance lors de la perte d’exploitation le tarif sera de  300 euros par an,

 l’assurance multirisque professionnelle  sera de 400 euros par an.

 Et enfin la garantie décennale bâtiment coûtera 600 euros par an.

Laissez un commentaire