CNCRESS : Les facteurs d'implantation des entreprises de l'ESS dans les territoires

Abouti
100%

 

L’économie sociale et solidaire (ESS) est régulièrement analysée comme une économie ancrée dans les territoires au service des entreprises et des populations.

De nombreux indicateurs témoignent de cet ancrage :

  • 76 % des plus grandes coopératives ont leur siège en région, alors que 91 % des plus grandes sociétés de capitaux ont leur siège en Ile-de-France ;
  • l’ESS est le premier employeur dans de nombreux territoires ruraux : aide à domicile, coopérative industrielle ou agricole, centres de santé ;
  • par leur fonctionnement (gouvernance), les structures de l’ESS associent les parties prenantes du territoire (client.e / usager.ères / bénéficiaires, partenaires / fournisseurs, salarié.e.s / bénévoles et pouvoirs publics) pour mieux répondre aux besoins locaux des entreprises et des populations.

Pourtant, il ne semble pas qu’il y ait de clé de lecture simple qui permette de comprendre les façons dont l’ESS s’inscrit dans les territoires, combinant de façon variable des facteurs historiques, géographiques, socioéconomiques ou politiques.

Les expertises croisées du réseau des observatoires de l’ESS, animé par le CNCRESS, et de la chaire ESS de Sciences Po Grenoble, permettent de proposer une lecture inédite des facteurs d’implantation de l’ESS selon les caractéristiques des territoires.

L’étude vise donc à appréhender les corrélations entre les caractéristiques socio-économiques d’un territoire et la présence des entreprises de l’ESS à travers la proposition d’une typologie de territoire, la modélisation statistique des facteurs d’implantation de l’ESS et d’une approche plus descriptive sur 9 territoires visant à qualifier les résultats obtenus.

 

Consulter l'étude :
PDF icon etude_nationale_implantation_entreprises_ess_decembre_2018_vf_cncress.pdf

 

Logo des actualités "parution"